Catégorie :Accords d’entreprise

Négociations annuelles obligatoires à Publihebdos : acte 1

Chaque année, la direction de l’entreprise réunit les représentants syndicaux pour recueillir des demandes précises pour l’année à venir. C’est l’occasion de revendiquer par exemple des augmentations générales de salaires, plus de tickets restaurants,… en fonction des documents officiels sur l’entreprise que la direction est « censée » nous communiquer. Censée, car malgré nos sollicitations en janvier, nous n’avons pu obtenir par exemple les tableaux sur les salaires 2020 dans l’entreprise (encore moins celui sur les augmentations individuelles). Cette année particulière, la visioconférence a remplacé les réunions en présentiel et ce vendredi 12 mars 2021, seuls les élus Info’Com-CGT et…

Lire la suite

CSE : la CFDT vote pour le prolongement du chômage partiel

Ce vendredi 10 avril 2020, par vidéoconférence, les élus du Conseil social et économique de l'UES Publihebdos étaient invités à se prononcer sur le prolongement de la période de chômage partiel proposé par la direction jusqu'au 30 juin 2020. Les élus CFDT ont voté en faveur de cette résolution, là où les représentants d'Infocom-CGT et de SNJ-Solidaires se sont abstenus. Voici les raisons de notre choix : En premier lieu, la direction a expliqué "qu'il s'agit d’éviter la lourdeur administrative de l’instruction des dossiers et le potentiel refus d’une demande de renouvellement alors que la demande initiale aurait été acceptée."…

Lire la suite

Charte déontologique : signature de l’accord

Pour Publihebdos, nous avons signé avec le SNJ un accord portant sur la reconnaissance de la charte 1918-1938-2011 en regrettant que la direction refuse toute référence à la Charte de Munich. Est-ce parce qu’elle évoque un « revenu décent pour les journalistes » ou qu’elle entrevoit une possibilité de démocratie dans l’entreprise ? Les syndicats, eux, se réfèrent aux deux chartes. Et c’est tant mieux. Lire aussi : Déontologie et loi Bloche: nouvelle approche intersyndicale (cliquer ici)

Lire la suite