Catégorie :Négociations

Salaires : la direction de Publihebdos continue à faire la sourde oreille

En réunion à Rennes, les trois organisations syndicales (CFDT, CGT et SNJ) ont unanimement rejeté, jeudi 20 octobre 2022, la proposition « peau de chagrin » de la direction du groupe face à l'inflation. Cette dernière a refusé, à trois reprises, l’idée d’augmenter les salaires à hauteur de 4 à 5 %. Elle a préféré tronçonner une prime de partage de la valeur, d’abord fixée par ses soins à 200 € et donc bien loin des demandes initiales des organisations représentatives (1 000 à 1 500 € par salarié). Les élus du Comité social d’entreprise (CSE) ont également refusé, lors de la réunion…

Lire la suite

Au CSE : pas d’augmentation supplémentaire en dépit de l’inflation

Pas moins de 28 points étaient à l’ordre du jour de la réunion du CSE, mercredi 15 juin à Rennes, dont voici un résumé des grandes lignes. Demande de prime de pouvoir d'achat Compte-tenu de l’inflation galopante, qui est désormais de 5,2% sur l’année glissante, une demande prime de pouvoir d’achat a été portée par les élus, dont le principe a été rejeté par la direction qui rappelle que les salaires ont déjà été augmentés dans le cadre de la NAO (lire ici). Un accord de branche est en cours de discussion, avec proposition de +1,8% au 01/07 mise à…

Lire la suite

NAO 2022 : 3% d’augmentation pour la majorité des salariés, mais plus aurait été mieux !

Il aura fallu pas moins de sept réunions avec la direction, cette année, pour trouver un accord dans le cadre des traditionnelles NAO. Là ou le front syndical demandait une augmentation substantielle, la direction campait sur des positions très défensives, ne voulant accorder qu’une augmentation à minima, en dépit du dérapage des prix que l’on constate ces derniers mois. Au final, l’augmentation générale sera de : > 3% pour les salaires jusqu’à 2200 € / brut, soit 53% des salariés de l’entreprise ; > 2,7% pour les salaires situés entre 2201 et 2700 € / brut, soit 23% des salariés…

Lire la suite

Publihebdos : et si l’on parlait de la qualité de vie au travail ?

Alors que débute la traditionnelle Négociation annuelle obligatoire (NAO pour les initiés) lors de laquelle vos représentants syndicaux tentent d’obtenir au prix de sang et de larmes de petites augmentations de salaire pour au moins maintenir votre pouvoir d’achat au-delà de l’inflation, il serait peut-être aussi temps de se pencher sur la qualité de la vie au travail. Un ouvrage remis cent fois sur le métier par les élus CFDT au cours des dix dernières années, toujours rejeté par la direction, qui dans cette phase post-covid prend cependant une importance toute particulière. Prenons un peu de recul. Aux Etats-Unis, en…

Lire la suite

PUBLIHEBDOS / NAO : Une augmentation générale de 0.8 % au 1er août 2021 et une Prime Marcon de 700 ou 1000 euros sur la paie de juin

La dernière réunion des NAO (négociations annuelles obligatoires) vient de s’achever sur un accord entre la direction de Publihebdos et les trois syndicats de l’entreprise ce mardi 15 juin 2021. Il est convenu d’augmenter les salaires fixes ( salaire de grille + complément personnel le cas échéant) pour tous les salariés, y compris les pigistes, de 0.8 % au 1er août 2021. La direction avait proposé une augmentation de 0.5 %. Dans le même temps, il a également été convenu du versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat dite Prime Marcon sur la paie de juin. Le montant de…

Lire la suite

Retour à 100% en présentiel à compter du 14 juillet 2021

Un CSE extraordinaire s'est tenu le 7 juin 2021 à Publihebdos avec pour sujet principal, l'actualisation du protocole sanitaire en entreprise et notamment les modalités de sortie du confinement   de retour. La direction souhaitait mettre en place deux paliers : Un retour à 50% en présentiel (sur 2 semaines: 2 jours la 1re semaine et 3 la deuxième) à compter du 14 juin avant un retour à 100% à compter du 28 juin. Des dérogations étant possibles pour les personnes vulnérables et pour les personnes en garde d'enfants. Les élus CFDT et CGT ont insisté pour que ce retour au 100%…

Lire la suite

Négociations annuelles obligatoires à Publihebdos : acte 1

Chaque année, la direction de l’entreprise réunit les représentants syndicaux pour recueillir des demandes précises pour l’année à venir. C’est l’occasion de revendiquer par exemple des augmentations générales de salaires, plus de tickets restaurants,… en fonction des documents officiels sur l’entreprise que la direction est « censée » nous communiquer. Censée, car malgré nos sollicitations en janvier, nous n’avons pu obtenir par exemple les tableaux sur les salaires 2020 dans l’entreprise (encore moins celui sur les augmentations individuelles). Cette année particulière, la visioconférence a remplacé les réunions en présentiel et ce vendredi 12 mars 2021, seuls les élus Info’Com-CGT et…

Lire la suite

Télétravail à Publihebdos : pourquoi la négociation a-t-elle fait pschitt

A la demande d’un certain nombre de salariés qui ont pris goût au télétravail induit par la crise sanitaire depuis bientôt un an, les représentants du personnel de Publihebdos ont demandé l’ouverture d’une négociation dans l’entreprise, afin d’envisager des droits (et des devoirs) pour les salariés volontaires de poursuivre le télétravail au sortir des restrictions liées au Covid. Pour nos organisations syndicales Info-Com CGT et CFDT, qui représentent l’ensemble des métiers à Publihebdos, il ne s’agit pas de favoriser l’isolement des personnes en télétravail mais bien de laisser la possibilité de pouvoir travailler entre une et trois journées par semaine,…

Lire la suite

Prime Macron : la CFDT réclame des actes

Et si on parlait argent à Publihebdos ? Au surlendemain de l’appel de l’intersyndicale CFDT, CGT et SNJ à la grève et au débrayage au sein des personnels de Publihebdos, les élus du CSE ont, jeudi 19 décembre 2019, remis sur la table leur demande de Prime Macron pour des salariés en mal de reconnaissance dans tous les services. Cette nouvelle demande faisait suite à la présentation le matin même du rapport Syndex sur la situation économique et financière de Publihebdos, qui voit la coquette somme de 6 millions d’euros remonter en dividendes auxquels il convient d’ajouter près de 4…

Lire la suite

La “prime à la trouille” où “le salaire de la peur” arrive sur vos comptes en banque…

On peut toujours ironiser en l'appelant la "prime à la trouille" ou le "salaire de la peur", mais "la prime exceptionnelle" versée par Publihebdos à ses salariés en profitant de la faculté ouverte par la loi, dans la foulée de la révolte des Gilets jaunes, arrive sur les comptes en banque. Et fait du bien. Cela fait quelques années que les organisations syndicales, dont les élus CFDT, dénoncent les salaires trop bas dans l'entreprise, rappelant sans cesse que la "grille" n'est pas une référence, mais un minimum. Las. Il aura fallu une nouvelle explosion sociale pour que les gouvernants daignent…

Lire la suite